defr

Vergers

Filtre n'a aucun résultat

Filtre n'a aucun résultat

CTF Troisvierges

CTF Shop

Contactez Intern - sections

  • Président: WEBER-GLODT Denise Adresse: 44, rue Péiter vun Uespelt, L-5710 Aspelt E-mail: - Téléphone: 00352 / 23667436 Gsm: ...

  • Adresse KETTEL Marie-louise: Président 54, rue Abbé Neuens, L-8811 Bilsdorf E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, Pour afficher JavaScript doit être activé! Téléphone: Gsm secret ...

  • Luxembourg, le 13 janvier 2020 Aux membres du conseil d’administration de l'association, Worth member, vous serez gentils avec le ...

De mon jardin

Gallerie Photos - sections

Connexion

Se Connecter

Nom d’utilisateur *
mot de passe *
se souvenir de moi

CTF Troisvierges

Gaart à Heem Ëlwen

Sou Schéin peut être une excuse
Le week-end éischte de septembre a été le tour Ëlwener Gaart to Heem. Et encore un sapin à Anvers. Ma net au zoo, dofir et stad sur le port.

Nous allons y aller et ensuite nous allons à Zundert pour enchanter Dalienkorso ze. La société florale la plus populaire au monde est organisée par 1936.

Primes pour les fleurs

Récemment, la cérémonie de remise des prix du concours de fleurs "Eis Dierfer solle bléien" a eu lieu à Ulflingen.

Les deux organisateurs, les sections "Gaart an Heem Wilwerdingen" et "Gaart an Heem Ulflingen", ont déjà une longue tradition dans cette compétition. Ils trouvent un très grand soutien auprès des autorités communautaires, qui prennent en charge les coûts engagés.

Les jurés Natascha Mantrisi et Günther Schmitz ont été chargés de la tâche difficile de sélectionner les meilleurs parmi les meilleurs. Cette année, les lauréats ont reçu une plante d’hamamélis dont la floraison peut débuter en hiver, en fonction des conditions météorologiques.

Le Dr Edy Mertens, en tant que maire, a reconnu les efforts d’embellissement du peuple et a présenté les cadeaux. En tant que délégué de la Ligue régionale du Nord, la FCE a trouvé le vice-président de la FCE, Jos. Crochetez des mots appropriés pour décrire les besoins actuels des amateurs de fleurs et de jardins. La célébration s'est terminée par un verre offert aux participants en guise de remerciement supplémentaire pour le travail accompli en termes d’amélioration de la qualité de la vie.

Chaque année, notre section s’engage à trouver de nouvelles destinations de voyage pour donner à ses membres l’occasion de participer à un nouveau voyage organisé. Ainsi, cette année, l'exposition FLEURAMOUR était au programme pour la première fois. De temps en temps, des rapports étaient recueillis et nous ne devrions pas être déçus. Samedi, le 24. Septembre, nous sommes montés dans le bus pour nous rendre à Maastricht d’abord. Là-bas, le marché aux puces avait déménagé et le nombre d’exposants le permettait bien. Néanmoins, il y avait des objets intéressants à admirer, qui ont réveillé chez certains d’entre nous des souvenirs du (bon) vieux temps. Cependant, presque rien n'a été acquis - un soi-disant pot de chambre devrait encore se rendre au «Łwenter Schull» afin de faire remarquer aux enfants que par le passé, en raison de la gêne occasionnée, ils préféraient différer leur départ.

Les rues commerçantes avec leurs nombreuses boutiques invitées à s'attarder, alors c'était bientôt l'heure du déjeuner. Nos participants se sont réunis en petits groupes et ont dîné ici une fois. Sur les meilleures frites dans la région ne pouvait pas être levé.

Ensuite, le voyage au FLEURAMOUR à Alden Biesen (B) a été lancé. Et là: un vrai plaisir pour les yeux. Dans une belle région autour d’un vieux château et dans les murs vénérables du même, il y avait des merveilles à admirer. Bien que certaines expositions aient déjà souffert d’une chaleur accablante, personne n'a été déçu du tout. En plus des fleurs et des plantes mises en place avec beaucoup d’efforts et d’attention au détail, il y avait aussi des démonstrations et des stands. Les visiteurs ont pleinement exploité les possibilités de restauration, car comme il a déjà été mentionné, les plantes ne sont pas les seules à souffrir de déshydratation. Le temps prévu a été passé beaucoup trop vite et, malheureusement, certains n’ont pas visité tous les coins, caves et magasins de l’espace d’exposition. Ainsi, en plus de l'admiration amicale, l'un ou l'autre des suppléments pourrait également être partagé dans le bus. À la prochaine occasion - Gaardeneck 1 chez Servior en novembre - notre maître photographe pourra enchanter nos compagnons de voyage ainsi que ceux qui sont restés à la maison avec de magnifiques photos. Reste à dire que nous avons été embarqués de bout en bout par le chauffeur de bus expérimenté Raphael de la société Stephany très compétent.

Le voyage vers le Chrysanthema à Lahr sera bientôt amorcé, et nous espérons que nous serons également gâtés.

Aller en haut