defr

Le plus souvent, ils proviennent de coléoptères roses. Les coléoptères eux-mêmes sont indéniables, car vous ne trouverez pas de coléoptères similaires ici.

Ils appartiennent à la famille des scarabées (Scarabaeidae), tels que B. le Maikafer bien connu. Nous n'avons que l'espèce Cetonia aurata L. Les coléoptères mesurent jusqu'à 2 cm de long. Leur couleur va du vert métallique au bronze. Leur occurrence varie dans le climat tempéré de l'Europe à la Chine. Ils apparaissent à partir d'avril et sont souvent cultivés sur les fleurs de roses, mais aussi sur quelques autres fleurs. Ils mangent du pollen et du nectar. S'ils sont dérangés, ils s'envolent immédiatement.

Dans le monde, il existe probablement 3000 ou 4000 espèces du genre Cetonia et apparentées à la sous-famille des Cetoniinae, dont la plupart se trouvent sous les tropiques. Vos larves vivent dans le bois pourri, la boue ou l'humus de la forêt, ainsi que dans le compost. Ils sont similaires à ceux du Maikafer. Ces derniers vivent cependant entre 20 et 40 cm de profondeur dans le sol et se nourrissent des racines de toutes sortes de plantes, où ils peuvent parfois causer des dégâts considérables.

Dans un tas de compost, il existe de nombreux types d'insectes et d'autres pattes des membres, ainsi que des vers, des champignons, des bactéries et des actinomycètes qui travaillent pour briser et décomposer les déchets végétaux.

Parmi eux, vous pouvez souvent trouver des larves de scarabée rose. Alors ici, ils sont très utiles. Cependant, ils peuvent également causer des problèmes si le compost, avec les larves qu'il peut encore contenir, finit dans des bacs à graines, des pots ou des plates-bandes. Ensuite, en l'absence de restes végétaux appropriés, ils mangent également les racines des plants ou des jeunes plants, de sorte que ceux-ci meurent progressivement. Il est donc important d'être prudent.

Parfois, il y a d'autres vers blancs dans le compost, par exemple du broyeur de balanes (Dorcus parallelipipedus L., famille des Lucanidae), étroitement apparentés au chrysomèle du cerf, plus rarement aussi les vers un peu plus gros du rhinocéros (Oryctes nasicornis L., famille des Scarabaeidae).

En plus des familles mentionnées, il existe d'autres vers blancs ou larves similaires dans les tropiques, e. B. des coléoptères à sucre (famille des Passalidae) ou des coléoptères noirs (famille des Tenebrionidae). La plupart vivent dans du bois pourri et préfèrent se nourrir des parties en décomposition des plantes et des champignons qui s'y développent. Ils sont à leur tour mangés par les hérissons, les taupes, les musaraignes, les reptiles, les oiseaux et aussi par les insectes prédateurs. Mais même ces voleurs sont tous utilisés morts ou vivants. Recyclage sans fin. Rien n'est perdu dans la nature.

Si vous trouvez des larves dans le compost, ce n'est en aucun cas une partie du hanneton, car, comme je l'ai dit plus haut, elles vivent profondément sous terre.

Donc, tous les larves du compost sont utiles et vous devriez les laisser vivre, même pas au soleil, car elles sont très sensibles. Ils n'ont tout simplement pas leur place dans le sol de semence, mais devraient être remis dans le tas de compost.

Jos. Huberty

Aller en haut