defr

Chaque année, notre section s'efforce de trouver de nouvelles destinations de voyage afin de donner à nos membres la possibilité de participer à un nouveau voyage organisé. Cette année, l'exposition FLEURAMOUR était donc au programme pour la première fois. De temps en temps, quelques témoignages ont été obtenus et nous ne devrions pas être déçus. Le samedi 24 septembre, nous sommes montés dans le bus pour nous rendre d'abord à Maastricht. Le marché aux puces s'était installé là-bas et le tout était assez clair en termes de nombre d'exposants. Néanmoins, il y avait des objets intéressants à admirer, dont certains d'entre nous ont rappelé des (bons) vieux temps. Cependant, presque rien n'a été acheté - un soi-disant pot de chambre devrait néanmoins se rendre au `` Ëlwenter Schull '' pour faire remarquer aux enfants que dans le passé, il était préférable de différer les fuites en raison des inconvénients qui y étaient associés.

            Les rues commerçantes avec leurs nombreuses boutiques vous invitent à vous attarder, si bien que l'heure du déjeuner arrive bientôt. Nos participants se sont réunis en petits groupes et ont dîné ici et là. Les meilleures frites de toute la région ne pouvaient pas être supprimées. 

Puis le voyage vers FLEURAMOUR à Alden Biesen (B) a commencé. Et là: un vrai régal pour les yeux. Sur un site magnifique autour d'un vieux château et dans les vénérables murs de celui-ci, il y avait de magnifiques pièces à admirer. Bien que certaines expositions aient déjà souffert d'une chaleur accablante, aucune n'a été déçue du tout. En plus des fleurs et des plantes qui ont été assemblées avec beaucoup ... d'efforts et avec un amour du détail, il y avait aussi des démonstrations et des stands de vente. Les possibilités de restauration ont été pleinement épuisées par les visiteurs, car comme déjà mentionné, ce ne sont pas seulement les plantes qui souffrent d'un manque de fluides. Le temps prévu est passé beaucoup trop vite et malheureusement certains n'avaient pas visité tous les coins, caves et réserves de l'espace d'exposition. En plus de l'admiration mutuelle, un ou deux ajouts pourraient être partagés dans le bus. Notre photographe magistral pourra alors enchanter ceux qui ont voyagé avec nous ainsi que ceux qui sont restés chez eux avec de superbes photos à la prochaine occasion - Gaardeneck 1 au Servior en novembre. Il reste à dire que nous avons été `` charriés '' avec beaucoup de compétence d'ici à là et de retour par le chauffeur de bus expérimenté Raphael de la société Stephany. 

            Maintenant, le voyage à Chrysanthema à Lahr est bientôt à l'ordre du jour, où nous espérons être gâtés de la même manière.

Aller en haut